Les fils de Séléné

Par yop-béa dans M/M fantasy/ s.f/ fantastique... le 24 Juillet 2019 à 18:00

A dévorer tout cru, la suite de P'tit loup, Les fils de Séléné, sorti en auto-édition le 5 Avril 2019  est un quatre mains particulièrement réussi et passionnant.


Men in book

                                                                      

 

 Nous retrouvons donc Jayrel ou P'tit Loup (devenu grand loup) avec son désormais compagnon Jordan dans la suite de leurs aventures en pleine chaleur de la capitale.

Pensant prendre mon temps a lire ce roman je l'ai finalement dévoré d'une traite comme une goulue. On y retrouve avec un grand bonheur cette ambiance parisienne  toute particulière que Alessia Dan avait deja donné à son Midnight Détective. Là ou il y avait la nuit et la pluie on retrouve ici le jour et la canicule, paradoxalement, pour une histoire de garous et, vous savez quoi, ca fonctionne aussi très bien. Pêle mêle vous allez retrouver de gentils poilus cachés au milieu des hommes, de méchants griffus qui veulent tout dominer et surtout tout éradiquer, de simples mortels un peu perdus qui découvrent avec, au choix, horreur ou soulagement la nature de leurs proches, du sang, des crocs (trés gros), des meutes, du sang, du sexe, du sang, de l'horreur (qu'on saura vous restituer sans vous degouter pour autant) et quand même de beaux moment d'amour...bref il y a tout ce qu'il faut pour ce genre de roman. Le seul et unique bémol sera pour moi la couv qui aurait pu largement se passer du djeunss en basket en premier plan, le pauvre semble s'être perdu là on ne sait pas trop pourquoi.

Le moins que l'on puisse dire que ces deux auteures ont l'art de véritablement vous emporter dans une  aventure aux scènes très cinématographiques. On suit les héros et leur déboires avec beaucoup de plaisir comme happé par un écran scriptural qui distribuerait avec beaucoup de légèreté et de finesse tout un tas d'émotions plus ou moins agréables. L'écriture est un vrai régal. On a presque l'impression qu'elle coule de source entre les deux auteurs, entre simplicité littéraire qui va toujours justement à l'essentiel et un degré très maîtrisé de la scénographie qui vous permet à tout moment de visualiser les choses  sans étouffer sous trois tonnes de descriptions ou de détails. Elles font un parfait usage du mélange de leurs mots et de la liberté laissée au lecteur de s'imager l'histoire sans pour autant nous laisser voix à quelques questions que ce soit. Tout est parfaitement évoqué, calibré, reflechi. Rien ne reste en suspens, aucune incohérence de récit ou de psychologie de personnage: bref c'est pas loin d'être parfait pour moi.

A la base je ne suis pas forcément ultra versée sur le monde lupin mais là, le récit est tellement bien agencé, surfant toujours entre angoisse sourde et action efficace mais limitée, que l'on suit le tout avec un naturel désarmant. Je parlais de simplicité plus haut et je l'évoquais vraiment dans sa sémantique de précision comme un coup de griffe féroce: nette et tranchante. Elles sont parvenues à créer en moi des emotions aussi variées que la colère, l'enthousiasme ou le frisson et surtout ce qui m'arrive plus rarement, à faire en sorte que je m'attache à chaque personnage. Non mais franchement, même leurs méchants sont tops, grincants, vicelards, retors et égocentriques comme j'aime. de ceux qu'on aime détester et comprendre en meme temps leur motivation aussi pourries soient elles.
Les gentils? Ben pas si parfaits que ca au bout du compte et c'est ca qui est bien aussi, des hommes ou des loups tantôt fiables et sincères, tantôt un peu lâches et convenus.

Jayrel qui avait tout pour être la victime vengeresse est aussi un homme en pleine évolution qui se dépatouille comme il peut avec une double nature impliquant des devoirs là où des instincts priment parfois. Une dualité qui en font un personnage aussi charismatique que parfois immature et peut etre même égoïste face à un Jordan qui n'a jamais pu jusqu'à maintenant quitter son role d'éducateur. L'amour chamboule beaucoup de choses dans leur psyché individuelle et demande à chacun d'eux d'avoir à prendre de nouvelles décisions et surtout de savoir s'y tenir ..ou pas. Une histoire de couple plus profonde que le simple côté fantastique de leur rencontre ou la différence d'âge, la pérennité des sentiments, le deuil de la famille, de ses souvenirs mais aussi de la recherche de ce qu'on désire vraiment, le sens de la fidélité, le rôle de chacun dans un couple se côtoient avec subtilité et presque un peu de mélancolie. Il est difficile de ne pas se sentir en osmose avec Jordan qui est plein de patience, d'amour éperdu et éternellement dévoué, de ne pas ressentir son questionnement quant a sa position face à son P'tit Loup et ses agissement pas toujours sympas. Mais en meme temps on comprends tout à fait la pleine énergie qui dévore Jayrel et ses actes souvent irréfléchis. L'un ne peut réellement fonctionner sans l'autre mais est- ce forcément pour leur bien?  Ca je vous laisse le découvrir ! 

Les personnages secondaires constitués par les amis du présent et du passé et surtout des méchants et des "neutres" un peu troubles, offre une palette richement travaillée, elle aussi pas si binaire que ca. Le couple Adam/Lobo mérite à lui seul de s'y pencher sérieusement (mesdames les auteures, j'dis ca j'dis rien hien!). La relation de Jayrel et Bastien était elle aussi très intéressante ne faisant pour une fois pas simplement basculer un personnage d'un extrême à un autre pour une facilité de scénario. Les choses ne sont jamais aussi nettement définies qu'elles le paraissent et c'est toute la délicatesse de cette ironie de la vie qui rend ici chaque personnage humain et proche de nos propres incertitudes. Tout un monde surnaturel qui évoque en reflet toute la condescendance et les travers du notre: le racisme, la difference, l'indifference, le copinage et les abus des pouvoirs en place.

Les fils de Séléné c'est une belle histoire, une belle legende, un moment de lecture ultra prenant qui laisse un arrière gout doux-amer sur ce que peut être l'amour et ses concessions et surtout un excellent moment d'évasion. Je vous le recommande chaudement!! Yop.

Note aux auteures: je veuuuuux que Jordan se venge, je veuuuuuuuuux !! 

 

Service de presse

Conditions générales de vente

© 2018 by  Alessia Dan created with Wix.com